Aménagement d’open space : top des 9 erreurs à éviter !

Rate this post

Les entreprises sont tenues d’offrir à leurs employés les conditions de travail les plus favorables. Des lieux de travail optimisés apportent bien-être, sérénité et motivation aux employés. L’aménagement des bureaux professionnels ne s’improvise pas. C’est pourquoi, avant de commencer à transformer le bureau, il est recommandé de connaître les éléments à prendre en compte et les erreurs à éviter. Il est également essentiel de savoir qu’il est difficile de déterminer l’origine de l’inconfort ressenti par les utilisateurs. Voici un résumé de 9 suggestions d’aménagement à appliquer dans les lieux de travail conçus pour un usage professionnel.

1 . Des espaces de travail différenciés :

Une erreur fréquente est de se concentrer uniquement sur les espaces de travail. Dès le départ, se poser la question de l’aménagement d’open spaces est primordiale.. Les espaces mixtes pour les professionnels sont à encourager. Cependant, il est essentiel de séparer les zones dédiées à la concentration de celles consacrées à la détente, à la communication et à la créativité. Il faut garder à l’esprit le fait qu’un trop grand nombre d’espaces ouverts puisse entraîner divers désagréments pour les employés. Il ne faut pas négliger de s’isoler dans certains cas. Ainsi, il faut conserver dans la mesure du possible, différents espaces comme les salles de réunion, les cabines isolantes pour téléphoner, les cuisines ou les cafétérias, ainsi que tous les espaces non formels. Tous ces éléments doivent être pris en compte dans l’aménagement de vos bureaux.

2 . Isolation acoustique

Réduire l’impact du bruit dans un espace ouvert est l’un des écueils les plus fréquents lors de la conception de bureaux. Il a été établi que 40 décibels est la limite à partir de laquelle le son perçu par une personne ne lui permet plus de se concentrer.

Il est donc primordial de veiller à l’isolation de vos espaces de travail.. Pour ce faire, diverses solutions sont disponibles, telles que l’installation de panneaux acoustiques, de cloisons, d’absorbeurs acoustiques, de téléphones, etc.

Lire aussi  Le master en école de commerce : la clé vers la réussite professionnelle ?

L’utilisation de matériaux technologiques pour les sols et les murs est un excellent moyen d’éviter les nuisances sonores au sein de votre entreprise.

3 . L’éclairage

Cependant, choisir le bon éclairage est un autre élément sur lequel nous pouvons vous guider pour optimiser l’aménagement de votre bureau.. Il est normal que l’intérieur d’un bureau conçu pour un usage professionnel soit suffisamment éclairé par la lumière du jour. La luminosité du lieu de travail doit être adaptée au type de travail. Le niveau d’éclairage minimum est de 300 lux.

La lumière directe est le meilleur choix pour les bureaux. Elle offre de meilleures conditions de travail. En outre, il est important de diversifier les sources d’éclairage indirect en utilisant différentes sources d’éclairage comme les plafonniers, les lampadaires, les appliques murales, etc.

Il faut également veiller à utiliser des sources de lumière chaude qui attirent l’attention sur le rouge-orange plutôt qu’une lumière froide, c’est-à-dire bleutée.

4 . L’isolation thermique

La température est un aspect important qu’il ne faut pas négliger dans la conception d’un espace de travail. Lorsque vous commencez à penser à un espace de détente pour les employés, veillez à maintenir une température convenable sur le lieu de travail, c’est-à-dire entre 19 et 23 degrés Celsius. La productivité de vos employés sera certainement affectée si la température est trop chaude ou trop basse.

Mais il n’est pas simple de trouver la source des problèmes fréquents de température dans les bureaux (isolation des fenêtres et éclairage, CVC). Dans ce cas, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour rechercher la cause du problème.

5 . Qualité de l’air

En ce qui concerne la qualité de l’air au travail, la réglementation française oblige l’employeur et l’entreprise à assurer un renouvellement adéquat de l’air et une quantité minimale d’air (articles R.4222-1 à R.4222-6).

La présence d’une trop grande quantité de CO2 entraîne une baisse des performances de l’utilisateur et notamment des problèmes de concentration et de prise de décision.

Lire aussi  Peut-on être en arrêt de travail pour burn out ?

6 . Mobilier

En ce qui concerne le mobilier, l’une de nos suggestions en matière de conception est d’éviter autant que possible l’uniformité dans le cas d’espaces de bureau efficaces.

Des fauteuils et des canapés sont disponibles pour créer un espace confortable pour la conception, tandis que les différentes hauteurs de sièges, comme les bureaux debout par exemple, sont indispensables dans les zones de travail.

La flexibilité posturale accordée aux employés travaillant à leur bureau leur permettra de mieux se concentrer et de garder l’esprit alerte.

7 . Rangement

Ne pas tenir compte des espaces d’archivage et de stockage est une grave erreur. Il est essentiel d’en tenir compte lors de l’évaluation des besoins. L’installation de casiers à code est très appréciée pour conserver les objets personnels.

Les meubles de rangement doivent être placés de manière pratique et doivent être agrandis, en particulier les étagères, les armoires et les tiroirs pour le rangement des documents. Cela permettra d’obtenir un environnement de travail plus agréable et plus tranquille et, surtout, d’assurer son entretien à long terme.

8. Décoration

Le cadre général d’un espace de travail est un facteur important de l’image de la marque. À cet égard, il convient d’accorder une grande attention à la décoration et à l’harmonie visuelle de l’extérieur et de l’intérieur des espaces.

Tout comme vous le feriez pour votre maison, il est essentiel de mélanger les teintes et de prendre en compte les différentes textures utilisées.

9 . RSE

De nombreuses entreprises prennent leurs responsabilités sociales au sérieux. En effet, les avantages d’un environnement de travail sain sur le lieu de travail ne sont plus déterminés par le poids et l’efficacité des employés. De nombreuses méthodes de RSE sont employées dans la conception des bureaux, par exemple :

  • encourager une alimentation saine en mettant à disposition des corbeilles de fruits
  • choisir un fournisseur d’énergie renouvelable
  • réduire la quantité de papier utilisée
  • mettre en œuvre le plan de recyclage, le plan de réduction et de tri, etc.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité