Quels facteurs dois-je prendre en considération lors de l’achat d’une cabine de pulvérisation d’occasion ?

L’achat d’une cabine de pulvérisation gonflable d’occasion est une option dans certaines circonstances, car elle est susceptible de coûter moins cher qu’une cabine neuve. Il est important de s’assurer que la cabine est en bon état, qu’elle répond aux normes minimales et que son prix n’est pas beaucoup plus élevé.

L’utilité des cabines de peinture

Une cabine de peinture peut être un élément vital de l’atelier de carrosserie, car elle permet d’appliquer et de sécher des revêtements et des peintures dans des conditions de travail sûres et durables pour l’environnement comme pour les employés.

En outre, l’importance de cette installation particulière peut être soulignée par des aspects importants comme ceux-ci :

Elle est capable d’isoler le processus de peinture pour empêcher l’environnement de l’atelier d’être contaminé et de nuire aux autres zones et aux employés. De même, il empêche les flux d’air ou les réverbérations des résidus à l’intérieur de l’atelier (silicones, particules de poussière, etc.) de pénétrer à l’intérieur.

Il régule et contrôle la température et l’humidité ainsi que le flux d’air dans la cabine, ce qui lui permet d’améliorer le processus de peinture et d’obtenir des résultats de meilleure qualité.

Elle dispose d’un système d’éclairage efficace et uniforme qui facilite l’application de la peinture et de la couleur.

Mais l’un des inconvénients de ce système est son coût d’achat, car il fait partie des investissements les plus importants auxquels tout entrepreneur ou toute personne qui prévoit de peindre des véhicules dans son atelier doit faire face.

C’est pourquoi l’achat d’une cabine de peinture d’occasion ou d’une cabine de peinture gonflable est parfois envisagée pour réduire les dépenses lors du lancement de ce type d’activité.

Points à prendre en compte avant d’acheter une cabine de peinture d’occasion

Lors de l’achat d’une cabine de peinture d’occasion, l’un des aspects les plus importants à prendre en compte est le coût de l’installation. Cependant, ce n’est pas le seul facteur qui détermine le coût d’achat, car il existe d’autres éléments qui peuvent transformer un investissement réalisé à un prix attractif au départ en un investissement coûteux.

Lire aussi  Pôle Emploi : Comment se connecter à votre compte en ligne

Avant d’acheter une cabine, vous devez examiner en profondeur si les caractéristiques sont adaptées à la tâche du moment. Pour vous aider à décider quelles sont les caractéristiques que les cabines de peinture doivent posséder pour fonctionner efficacement et confortablement, voici ce qui suit :

Les dimensions minimales sont de 6,5 mètres de long, 3,8 mètres de large ainsi que 2,7 mètres de haut.

Structure : Panneaux modulaires galvanisés et isolés avec du matériel thermoacoustique.

Intégration des filtres au plafond et au sol.

Éclairage : 1 000 lux minimum.

Phases de travail pour la peinture et le séchage.

Contrôle de la température pour maîtriser le séchage et la peinture (jusqu’à 70%).

Débit d’air et extraction minimum de 21 500 m³/h avec une vitesse minimum de 0,3 milliseconde et des générateurs de 5,5 CV.

Cependant, les frais de démontage, de transport et de reconstruction de l’équipement dans le nouvel atelier doivent également être estimés. Parallèlement à ces dépenses, il se peut que l’achat de certains équipements d’occasion, tels que les plénums d’aspiration ou de peinture, ne soit pas économiquement viable.

L’état de santé de toutes les pièces qui composent la cabine de peinture doit être évalué. En particulier, les facteurs suivants doivent être examinés :

La structure de la cabine. Elle doit être en bon état. Il est important de vérifier s’il y a des fuites, des dommages aux tôles, tels que des fissures, des perforations, des caoutchoucs de fenêtre durcis ou qui fuient.

Les portes. Il est essentiel de vérifier si le verre est scellé, si les vitres, les caoutchoucs et les panneaux d’acier sont en bon état de fonctionnement et si les trous sont correctement réalisés. Si la lumière passe par les joints, c’est le signe d’une étanchéité insuffisante entre les composants. Il est également important d’examiner l’état des charnières, car un manque d’entretien pourrait endommager les charnières.

Plancher. Dans ce cas, vérifiez si les grilles ne sont pas pliées et si elles sont bien alignées avec le reste du plancher. Assurez-vous également qu’elles sont en bon état ou qu’elles doivent être poncées pour éliminer les dépôts de peinture qui pourraient s’accumuler.

Lire aussi  Logo made in France : tout ce que vous devez savoir

Éclairage. Chaque tube d’éclairage doit être inspecté pour s’assurer de son bon fonctionnement ainsi que de l’état de l’abat-jour pour s’assurer qu’ils ne sont pas recouverts de peinture. Si vous utilisez un éclairage LED, il est conseillé de vérifier s’il s’agit d’appareils d’éclairage spécifiquement conçus pour les cabines et capables de résister aux températures de séchage. Si les abat-jour sont peints à la bombe, prenez en considération le coût et le temps nécessaires pour les enlever et nettoyer la peinture.

Filtres. Les filtres de la cabine nécessitent un entretien périodique. Si les filtres du toit doivent être remplacés, ils donneront l’impression d’être gonflés et sombres pendant l’utilisation de la cabine. De plus, la sursaturation de ces filtres provoque une pression excessive qui est visible lorsque les portes d’accès sont fermées ou ouvertes. Cependant, les filtres de plancher sont plus susceptibles de se bloquer lorsqu’ils sont saturés par de la peinture en aérosol. Si ces filtres doivent être remplacés, le coût doit être inclus dans le prix de l’ensemble de l’achat.

Le bon fonctionnement et l’entretien des équipements d’évacuation, d’alimentation et de chauffage. Ils peuvent être testés en allumant la cabine et en testant les différentes fonctions à l’aide de votre panneau de commande.

Le panneau de commande. Il doit être entièrement fonctionnel et tous les boutons doivent être vérifiés. Pour les cabines de peinture les plus complètes, il est essentiel de disposer du guide d’utilisation pour tirer le meilleur parti de ce système.

Les accessoires. Ils ajoutent de la valeur à la cabine, mais il est également important de s’assurer de leur fonctionnement et du type de maintenance qu’ils nécessitent.

Conclusion

L’achat d’une cabine de peinture peut être un investissement coûteux pour l’atelier de carrosserie. L’achat d’une cabine de peinture d’occasion pourrait donc être le choix le plus rentable pour démarrer ce type d’activité. Si vous choisissez cette voie, il est essentiel d’examiner les caractéristiques de son état, les frais de fonctionnement et de transport. Il existe des alternatives à l’achat d’installations coûteuses, par exemple le crédit-bail, qu’il convient d’envisager.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité