Que signifie un benchmark  ?

Rate this post

L’utilisation des benchmarks est une pratique qui est de plus en plus utilisée pour améliorer les performances des entreprises et des individus. Mais qu’est-ce qu’un benchmark exactement et comment peut-il être utilisé pour atteindre des objectifs commerciaux? Dans cet article, nous discuterons de ce qu’est un benchmark et de la manière dont il peut aider à améliorer les performances. Nous verrons également quels types de benchmarks existent et comment les utiliser efficacement. Enfin, nous aborderons les avantages et les inconvénients du benchmarking et comment l’utiliser pour obtenir les meilleurs résultats.

Le benchmarking est une méthode très utilisée dans le domaine du marketing qui consiste à comparer les performances de votre entreprise aux meilleures pratiques du marché. Grâce à ce outil d’analyse comparative, vous pouvez améliorer votre compétitivité et votre productivité et optimiser la conception de nouveaux produits. Focus.

Qu’est-ce que le benchmarking ?

Le terme anglais benchmark peut se traduire par référence, étalon ou repère. Dans le monde du marketing, le benchmarking est une technique d’analyse comparative mise en place par la société Xerox dans les années 1980. Elle permet d’évaluer les entreprises concurrentes et de s’inspirer de leurs pratiques managériales pour améliorer ses propres méthodes de gestion et d’organisation.

Selon David Kearns, ex-PDG de Xerox Corporation, le benchmarking est un « processus continu d’évaluation des produits, des services et des méthodes par rapport à ceux des concurrents ou des partenaires les plus sérieux ou des organisations reconnues comme leader ou chef de file ».

Le benchmarking peut être utilisé pour analyser un produit ou un service des concurrents et pour comparer les performances des entreprises d’autres secteurs. C’est le benchmarking sectoriel ou le benchmarking concurrentiel.

Voici un tableau qui illustre l’évolution du benchmarking au fil des années :

Lire aussi  Yoann Riou, la force de l'engagement aux côtés de son compagnon

1950-1975Ingénierie inversée
1976-1986Benchmarking concurrentiel
1982–1986Benchmarking des processus
1988 et aprèsBenchmarking stratégique
1993 et aprèsBenchmarking global

Quelle est l’utilité d’un benchmark ?

Plusieurs justifications peuvent amener une organisation à mettre en place un benchmark. Entre autres, il peut :

  • accroître l’efficacité ;
  • renforcer la compétitivité de l’entreprise ;
  • améliorer la qualité d’un produit avant sa commercialisation.

Le benchmark permet à une organisation de s’inspirer des pratiques de ses concurrents ou encore des entreprises réputées pour leur avancée afin d’améliorer ses performances. Cette analyse comparative permet de :

  • identifier les critères qui favorisent la productivité et l’expansion ;
  • connaître les meilleures organisations de son secteur d’activité ;
  • avoir une vision claire du marché et de ses tendances ;
  • maîtriser le contexte concurrentiel ;
  • détecter les faiblesses et les atouts des concurrents ;
  • découvrir les meilleures pratiques managériales ;
  • élaborer une stratégie fiable pour optimiser les performances de l’entreprise ou pour réussir le lancement d’un produit.

Le benchmark peut être mis en place par quiconque au sein de l’organisation. Toutefois, la personne doit être ouverte, curieuse, communicative, organisée, et avoir un bon sens de synthèse.

Types distincts de benchmark

Un benchmark peut être instauré de diverses façons. Il existe quatre méthodes pour effectuer cette étude comparative. Avant de prendre une décision, il est important de connaître les différents types de benchmark afin de sélectionner celui qui est le plus adéquat pour votre organisation.

Benchmark interne

Le benchmark interne est typiquement employé par les grandes entreprises qui opèrent dans des endroits différents. Dans ce contexte, il sert à repérer les équipes les plus performantes dans un domaine. Son but est de repérer les possibilités d’amélioration d’une activité spécifique.

Benchmark externe ou compétitif

Il est essentiel de préciser qu’il y a une différence entre le benchmark externe et le benchmark concurrentiel. En effet, le premier est utilisé pour comparer les acteurs significatifs qui se situent à l’intérieur et à l’extérieur du secteur d’activité. L’objectif est de trouver les meilleures méthodes.

Pour ce qui est du benchmark concurrentiel, il est question de comparer une entreprise à ses concurrents dans un même secteur économique.

Lire aussi  Les avantages de la solution Rigrov pour optimiser votre entreprise

De ces deux options, le benchmark externe s’avère être plus avantageux, car son analyse est plus étendue et plus approfondie. Il permet de trouver facilement des avancées organisationnelles et techniques.

Benchmark générique ou horizontal

Cette méthode se base sur une étude comparative des processus et techniques de travail. Son but est de rassembler les meilleures pratiques des entreprises leaders, qu’elles soient dans le même secteur ou non.

Le benchmark générique peut également servir à comparer les processus d’une entreprise aux meilleures normes reconnues efficaces.

Benchmark fonctionnel

Le benchmark fonctionnel consiste à analyser une fonction précise du processus en la comparant à celle des entreprises les plus performantes, quel que soit le secteur d’activité. Grâce à cette analyse comparative, l’organisation peut facilement déterminer les meilleurs services de marketing, de finances, de ressources humaines ou de gestion des autres entreprises. Cela permet d’améliorer tous les secteurs fonctionnels.

Avantages de la comparaison

La comparaison offre des bienfaits incontestables pour les entreprises qui la mènent à bien. Voici quelques points positifs de cette analyse :

  • facilement réalisable;
  • à peu de frais;
  • trouve les méthodes les plus performantes dans son secteur;
  • réalise une étude de marché de qualité;
  • améliore la collaboration entre groupes, services et organismes;
  • fournit des idées innovantes, etc.

En somme, le benchmark est un outil pratique pour mieux comprendre son environnement concurrentiel.

Catégorie À LA UNE MARKETING

Quelle est la définition d’un benchmark ?

Réponse: Un benchmark est une mesure comparative des performances, utilisée pour évaluer les produits informatiques et les services, et pour comparer leurs performances.

Quels sont les avantages du benchmark ?

Réponse: Les avantages du benchmark sont qu’il peut être utilisé pour comparer et évaluer différents systèmes informatiques et services, et pour identifier les points forts et les points faibles des systèmes et services. Il peut également aider les entreprises à prendre des décisions informées sur l’achat et l’utilisation des produits et services informatiques.

Comment un benchmark est-il effectué ?

Réponse: Un benchmark est généralement effectué en utilisant des tests de performance et des outils de benchmarking spécialisés qui peuvent évaluer les performances des systèmes informatiques et des services. Les tests de performance peuvent inclure des tests de vitesse et de fiabilité, ainsi que des tests de compatibilité et de sécurité.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité