Les avantages et les défis de faire des affaires en Allemagne

L’Allemagne est l’une des économies commerciales les plus importantes et les plus stables au monde, avec une structure politique et économique solide et bien développée. Les investisseurs peuvent rapidement défendre leurs droits et protéger leur propriété industrielle et intellectuelle grâce aux solides protections juridiques du pays.

L’Allemagne est également susceptible de maintenir son influence considérable au sein de l’euro et de servir de point d’ancrage de la stabilité régionale. Faire des affaires en Allemagne présente de nombreux avantages, décrits ci-dessous, qui font du pays une excellente option pour le démarrage ou la relocalisation d’une entreprise. Cependant, si vous envisagez de faire des affaires en Allemagne, vous devez également tenir compte de certains défis, tels que impôts, l’enregistrement de la propriété et le respect de leur culture.

Quels sont les avantages de faire des affaires en Allemagne ?

1. Engagement profond envers l’innovation

L’ Allemagne est l’un des dix pays les plus innovants au monde , avec un fort accent sur l’exploitation de la science pour un gain économique. Le pays a de solides antécédents en matière de transformation efficace de la recherche en applications concrètes. Cette orientation pratique a été un moteur de création d’emplois et un moyen de combiner la recherche scientifique allemande au profit de la société dans son ensemble, des logiciels aux produits pharmaceutiques.

Le gouvernement allemand affiche son ferme engagement envers la recherche appliquée en parrainant des instituts de recherche, en encourageant la création d’entreprises en démarrage et en octroyant des licences de propriété intellectuelle pour permettre aux universitaires de passer du milieu universitaire à d’autres domaines.

2. Marché de consommation important

Avec une population de 82,4 millions d’habitants, l’Allemagne est le plus grand marché de consommation de l’Union européenne. C’est le deuxième importateur mondial et le troisième exportateur mondial de produits agricoles destinés à la consommation, et pour les producteurs étrangers, c’est de loin le marché européen le plus important.

Lire aussi  Les meilleures offres d'ALIEXPRESS en français

Le marché allemand est également une force puissante bien au-delà de ses frontières. MEDICA, la Foire de Hanovre, Automechanika et le salon du tourisme ITB ne sont que quelques-uns des plus grands salons professionnels au monde où se déroulent de très nombreuses transactions. Ces caractéristiques, ainsi que la situation physique de l’Allemagne au cœur de l’Union européenne, en font une pierre angulaire sur laquelle de nombreuses entreprises américaines fondent leurs stratégies d’expansion européenne et mondiale.

3. Incitations à l’investissement

L’Allemagne dispose d’un large éventail de programmes incitatifs et d’instruments de financement public qui peuvent être utilisés pour une variété de projets. Voici quelques-uns des programmes les plus connus et les plus populaires :

Subventions de GRW (Germany Trade and Invest). Les incitations en espèces fournies par le biais de subventions peuvent minimiser le coût d’établissement de nouvelles installations. Les grandes entreprises peuvent obtenir jusqu’à 20 % de remboursement de leurs coûts d’investissement qualifiés, tandis que les moyennes entreprises peuvent obtenir jusqu’à 20 % et les petites entreprises jusqu’à 40 %.

Subventions pour la recherche et le développement. Les subventions spéciales sont destinées à aider au développement de projets de recherche et de développement. Des prêts à taux réduits et d’autres initiatives de collaboration uniques font partie de ces programmes.

Subventions dans le but d’employer. L’Agence fédérale allemande pour l’emploi et les différents États allemands proposent une variété de programmes d’incitation à la main-d’œuvre conçus pour aider les entreprises à augmenter leurs effectifs.

4. Forte culture start-up

L’Allemagne est connue pour sa main-d’œuvre efficace. Le dynamisme, l’ouverture d’esprit, l’innovation et le caractère international du pays en font un lieu idéal pour lancer une entreprise et construire une base de croissance mondiale, grâce à sa diversité d’expertises et de contacts.

Lire aussi  Comment suivre une formation en italien avec le CPF

Quels sont les défis de faire des affaires en Allemagne ?

1. Payer des impôts

La réglementation fiscale allemande est extrêmement compliquée, même si elle offre diverses incitations fiscales. Soyez prêt à consacrer beaucoup de temps et d’efforts pour répondre aux exigences fiscales de l’Allemagne. Les entreprises sont tenues d’effectuer neuf paiements d’impôts chaque année, ce qui représente en moyenne 218 heures de travail. Le traitement des paiements de sécurité sociale est également très chronophage, prenant en moyenne 134 heures de temps de travail.

2. Culture

Comprendre les différences culturelles est essentiel pour faire des affaires dans n’importe quel pays étranger. Ceci est particulièrement important en Allemagne, où l’étiquette commerciale est très importante. Pour commencer, faire des affaires en Allemagne nécessite de la ponctualité. Toutes les réunions doivent être programmées longtemps à l’avance. Arrivez à l’heure au lieu de rendez-vous convenu.

Maintenir un haut niveau de formalité lors des premières réunions, en s’adressant aux cadres par leurs titres. Au fur et à mesure que la relation commerciale et la confiance s’établissent, permettez aux partenaires commerciaux allemands d’inviter davantage d’informalité. Les Allemands, dans l’ensemble, ne s’engagent pas dans de petites conversations. Évitez d’aborder des questions personnelles comme la politique ou la religion. La météo et l’expression de son admiration pour le patrimoine local sont généralement des sujets de discussion sûrs.

Bien que de nombreux Allemands parlent anglais, toute tentative de traduction de documents cruciaux pour eux avant les réunions sera appréciée. Nous vous recommandons de faire appel à un traducteur français allemand.

3. Enregistrement de la propriété

Les nouvelles entreprises doivent obtenir un extrait du registre foncier, légaliser le contrat de transfert, obtenir une renonciation au droit de préemption de la municipalité et payer une taxe de transfert lors de l’enregistrement de la propriété. Il faudra environ 52 jours pour réaliser ce projet.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité