Banquier privé

Le banquier privé est un professionnel qui travaille pour le compte d’une banque ou d’un établissement financier.

Il est chargé de gérer les comptes de ses clients, de leur proposer des produits financiers et de les conseiller.

Il peut aussi être amené à gérer des portefeuilles d’actions pour le compte de ses clients.

Le banquier privé peut exercer en tant que salarié au sein d’une banque ou bien en indépendant. Dans ce cas, il doit créer sa propre structure juridique et développer son réseau de clients.

Ce qu’est un banquier privé

Un banquier privé est un financier qui travaille pour une banque d’affaires ou un grand groupe bancaire. C’est une personne qui a beaucoup de contacts et qu’on appelle souvent « conseiller ».

Il aide ses clients à placer leur argent en France ou à l’étranger.

Il les conseille sur ce qu’ils doivent faire pour obtenir le meilleur rendement possible au regard des risques encourus. Ce métier requiert beaucoup de relationnel et une grande disponibilité car il faut répondre aux attentes du client, qui peut être très exigeant.

Le banquier privé doit donc savoir faire preuve de psychologie, d’empathie et d’une bonne dose de patience.

La discrétion est également indispensable car cette profession nécessite que l’on garde des informations confidentielles sur ses clients.

Les services offerts par les banquiers privés

Le banquier privé est un professionnel de la finance qui s’adresse à une clientèle privée. Ce spécialiste possède une expertise dans le domaine bancaire, mais également dans des domaines connexes comme l’assurance ou encore la gestion de patrimoine.

Le banquier privé peut intervenir pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises et les institutionnels.

Il peut œuvrer en tant que conseiller indépendant ou comme salarié au sein d’une structure bancaire. Quels services peut-on attendre des banquiers privés ? Les services proposés par les banquiers privés varient en fonction des besoins de leurs clients, mais ils sont généralement très complets :

  • Conseils patrimoniaux (analyse situation financière, investissements…)
  • Élaboration de stratégies patrimoniales (réduction du poids fiscal en France et à l’étranger)
Lire aussi  Quelle est la capacité d'accueil idéale pour un événement professionnel

La relation entre le banquier privé et son client

Le banquier privé est un spécialiste de la gestion de fortune qui accompagne ses clients dans le cadre de leur patrimoine et dont il est responsable.

Le banquier privé peut être indépendant ou travailler au sein d’une grande banque, comme par exemple chez UBS, Credit Suisse ou encore Julius Baer.

Il conseille ses clients en matière de placement et d’investissement, gère les avoirs financiers des clients ainsi que leurs comptes bancaires et gère leurs actifs immobiliers. Son expérience lui permet de proposer à ses clients une solution personnalisée afin qu’ils puissent atteindre leurs objectifs financiers.

Le banquier privé peut également effectuer des opérations pour compte propre dans différents domaines, tels que les fusions-acquisitions, les placements privés (dont l’introduction en bourse) et les transactions sur actions.

Il aide également ses clients à réaliser des investissements immobiliers en mettant à disposition son réseau international pour trouver des biens immobiliers correspondant aux critères souhaités par la clientèle du cabinet.

  • Lorsque vous choisissez votre banquier privé, il est important que vous soyez satisfait(e) par sa prestation.
  • Vous pouvez choisir entre un conseil totalement personnalisé et une approche standardisée.
  • Il est donc important de prendre contact avec plusieurs cabinets afin de comparer les offres.

La gestion des avoirs du client

Le conseiller en investissement est un partenaire sur lequel vous pouvez compter dans la gestion de vos avoirs.

Il apporte également une aide précieuse pour la détermination des objectifs à atteindre. En effet, le banquier privé vous donnera des conseils et vous aidera à gérer votre patrimoine d’une manière optimale. Pour que cette collaboration soit bénéfique, il faut toutefois respecter certaines règles. D’abord, n’hésitez pas à consulter régulièrement votre banquier privé afin de lui faire part de vos besoins et de prendre les mesures nécessaires pour y répondre. Ensuite, ne perdez jamais de vue que le conseiller en investissement est un professionnel qui travaille pour son propre compte et qu’il doit donc être rémunéré pour ses services.

Le conseiller en investissement peut également être amené à travailler dans une autre institution financière ou agence immobilière ; il peut alors devoir rendre des comptes concernant les marchés financiers ou immobiliers au sein du groupe auquel il appartient. Cela signifie qu’il doit veiller à ce que les informations fournies par sa maison mère soient correctes et complètes ou qu’elles soient claires et compréhensibles pour ses clients.

Lire aussi  15 astuces de maquillage ingénieuses pour les porteurs de lunettes

La sécurité des fonds du client

Le banquier privé est un conseiller financier qui se charge de gérer les avoirs de son client.

Le banquier privé peut travailler dans une banque ou dans un établissement spécialisé tels que les sociétés de gestion et des compagnies d’assurance.

Il peut aussi être indépendant, ce qui signifie qu’il n’a pas le statut de salarié mais celui d’indépendant. Un banquier privé est soumis aux mêmes obligations que l’ensemble des professionnels du secteur bancaire belge, notamment en matière de protection du consommateur. En tant que professionnel indépendant réglementée, il doit donc souscrire à certaines assurances obligatoires pour exercer valablement sa fonction :

  • L’assurance responsabilité civile
  • La couverture décès-invalidité
  • Une assurance perte d’emploi

Les frais du banquier privé

Les frais du banquier privé? La rémunération d’un banquier privé est toujours soumise à des conditions.

Il faut savoir que son salaire dépend de la notoriété, de la taille et de l’ancienneté de sa société. Ainsi, un petit établissement ne peut s’offrir les services d’un grand conseiller qu’à condition de payer une somme plus importante. Cette différence se justifie par le fait qu’une personne qui a une bonne réputation est plus apte à générer des revenus importants. Toutefois, la rémunération d’un conseiller bancaire dépend aussi des produits proposés par l’institution financière en question. En effet, si les produits proposés par votre banque sont très intéressants, vous pourrez obtenir un meilleur salaire que ceux offerts par une autre institution financière moins prestigieuse. Dans tous les cas, il faut savoir qu’il n’y a pas vraiment lieu de s’inquiéter concernant le montant perçu par un banquier privé puisque celui-ci doit être versée mensuellement sous forme d’honoraires fixes et non variables au prorata du chiffre d’affaires ou encore proportionnellement au temps consacré aux opérations traités pour le compte du client.

Pour conclure, le banquier privé est l’intermédiaire entre les banques et les particuliers. Il est le seul à pouvoir proposer des crédits et des assurances. Le banquier privé n’est pas une société de crédit mais un intermédiaire qui permet aux particuliers d’avoir accès à des offres de financement plus avantageuses que celles proposées par la concurrence.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité