Que faut-il savoir sur l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 pour les personnes âgées 

La hausse des tarifs des mutuelles en 2022 sera de 3,5% en moyenne.

Que faut-il pour faire de la pâte à modeler ? La réponse est simple : un peu de farine, du sel et de l’eau. Mais il existe aussi des ingrédients supplémentaires qui peuvent être utiles. Nous allons voir dans cet article quels sont les ingrédients indispensables pour faire de la pâte à modeler maison.

Que faut-il savoir sur l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 pour les personnes âgées 

🚗 Assurance auto : Comment bien s'assurer quand on est jeune conducteur ?

Les personnes âgées vont devoir payer plus cher pour leur mutuelle en 2022 ?

L’âge est un facteur important pour la santé. En effet, plus les personnes vieillissent, moins elles ont de chances de bénéficier d’une mutuelle à prix intéressant. Cependant, ce ne sera pas le cas en 2012.

Les députés ont voté l’instauration d’un plafond de remboursement annuel pour les frais médicaux des personnes âgées de 64 ans et plus à partir du 1er janvier 2013.

Il est fixe à 3 000 euros par an.

Le montant peut augmenter selon que la personne vit avec une famille nombreuse ou qu’elle bénéficie d’une aide sociale pour payer sa mutuelle.

Pourquoi cette mesure ? Dans son rapport publié le 18 novembre, la commission des comptes de la Sécurité sociale recommande

Rapport complet sur La Commission des comptes de la Sécurité sociale prêne l’instauration d’un plafonnement des frais à charge du patient

Pourquoi les mutuelles vont-elles augmenter leurs prix en 2022 ?

Les mutuelles vont augmenter les cotisations de leurs adhérents. En plus d’être impopulaires, les mutuelles s’apprêtent à faire des économies sur votre dos. En ce qui concerne la mauvaise nouvelle, elle est réelle et définitive. Depuis quelques années, les mutuelles ont fait beaucoup d’efforts pour améliorer leur rapport qualité/prix sans avoir recours aux hausses de tarifs. Mais alors que l’on assiste au retour en force du secteur public, celui-ci doit aujourd’hui se réformer une nouvelle fois et revoir sa stratégie.

La bonne nouvelle ? Un contrat collectif obligatoire entrera en vigueur dès janvier 2017 pour tous les salariés du secteur privé (y compris donc les non cadres).

Le gouvernement souhaite ainsi remplacer un système paritaire actuel composé de 12 branches par un système unique afin de permettre aux travailleurs individuels comme aux entreprises de choisir librement la mutuelle qui correspondra le mieux à son statut professionnel et personnel.

Les frais de gestion seront bien évidemment mutualisés ce qui aura pour effet d’en diminuer le prix par assuré et par an ! Mais attention car si certains assurent que l’on ne payera pas plus chère notamment grâce au tiers payant intégral ou encore l’accroissement des services proposés (lunettes correctrices…), il est possible que vos primes augmentent fortement étant donnée la crainte quant à des frais administratifs supplémentaires liée notamment au respect des normes européennes sur la transparence tarifaire (TCN) ou encore la mise en place progressive des garanties optique et dentaire obligatoires…En conclusion : une augmentation inattendue peut être observée pour certains postes comme l’optique où certaines prestations ne sont toujours pas intégrables à un remboursement correct chez cet assureur malgrè le vote contraire du Parlement Europén en 2014! Nous pouvons vous conseiller sans engagement un comparateur gratuit comme

Lire aussi  Le système de retraite suisse : comment ça marche

Quelles sont les raisons de l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 ?

Le nombre de mutuelles augmente d’année en année. Cette augmentation s’explique notamment par l’arrivée des contrats collectifs chez les entreprises. Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent obligatoirement proposer une complémentaire santé à leurs employés. Mais cette mesure ne concerne pas encore tous les secteurs d’activité. Pour éviter une hausse trop importante des prix, certaines mutuelles ont instauré un plafond pour le remboursement des prestations médicales et optiques. Autre raison qui explique la multiplication du nombre de mutuelles : la mise en place du « reste à charge zéro » sur certains soins dentaires et d’optiques dès 2021 où il sera possible de payer au maximum 100 € par an pour un équipement correcteur (les montures) sans débourser un centime pour les verres correcteurs.

Comment les personnes âgées vont-elles être impactées par l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 ?

Les personnes âgées sont particulièrement touchées par l’augmentation des prix des mutuelles. Pour la première fois, le coût de certains actes spécifiques sera plafonné pour certaines prestations (optique, dentaire, audioprothèse et hospitalisation), ce qui entraînera une hausse du tarif de cette dernière.

Le gouvernement prévoit également un alignement progressif du reste à charge sur les contrats responsables pour cette population afin de favoriser leur accès aux soins. Ce projet est attendu depuis longtemps par les associations de consommateurs mais il représente aussi une menace majeure pour les personnes âgées qui ne peuvent pas se payer une complémentaire santé individuelle.

Lorsque son budget personnel est limitée, on peut rapidement se retrouver en difficultés financières en cas de problème grave ou répétitifs comme l’hospitalisation ou l’optique.

Les personnes âgées ont besoin d’une protection sociale efficace et stable quel que soit leur état de santé, elles ont donc tout intérêt à comparer les offres avant d’effectuer un choix final et faire jouer la concurrence pour trouver la meilleure mutuelle possible et au meilleur prix.

Qu’est-ce que les personnes âgées peuvent faire pour limiter l’impact de l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 ?

Qu’est-ce que les personnes âgées peuvent faire pour limiter l’impact de l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 ? – Pâte à modeler : Il est important que vous compreniez les conséquences de la hausse des cotisations de la santé. Cela n’a pas été un choix facile de voir le montant sur votre facture diminuer. Cependant, il faut avoir du recul et bien prendre conscience qu’en agissant ainsi, vous évitez désormais une situation financière délicate. Si par malheur, vos ressources se retrouvaient en dessous du revenu minimum garanti, le paiement des assurances aurait été difficilement tenable. Parfois plus on attend plus cela devient difficile.

Votre marge financière est actuellement en danger et ce n’est pas encore le moment d’entreprendre une telle procédure qui ne va rien faire pour améliorer la situation financière ! Faites tout votre possible pour éviter un refus ou un report au 1er janvier.

Lire aussi  Sélectionner une assurance habitation adaptée à votre colocation

Y aura-t-il d’autres impacts de l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 sur les personnes âgées ?

La hausse du prix des mutuelles va-t-elle avoir des impacts sur les personnes âgées ? En effet, le gouvernement prévoit une augmentation de 1.3% sur les complémentaires santés l’an prochain. Cela représente en moyenne 200€ supplémentaires pour un couple retraité qui touche environ 1300€ par mois. Une mesure qui devrait faire réagir car les personnes âgées ne sont pas directement concernés par cette hausse.

Ils n’ont pas non plus la possibilité de changer d’assurance comme cela est possible avec d’autres contrats (auto ou habitation). En revanche, ils sont susceptibles d’être impactés indirectement par ce relèvement des tarifs en raison des conséquences qu’il peut avoir sur leur état de santé.

La hausse du prix des mutuelles risque donc d’avoir un impact direct, mais aussi indirect, sur la qualité de vie et la santé des seniors. Si ces derniers dépensent plus pour se payer une assurance complète, ils seront contraints de mettre tout leur budget là dedans au lieu de pouvoir en profiter autrement : « J’ai travaillée dur toute ma vie pour acheter cette maison maintenant je me fais plumer », tels étaient les propos recueillis auprès d’un senior interrogée à ce sujet !

Quelles sont les solutions pour les personnes âgées afin de contrer l’augmentation des prix des mutuelles en 2022 ?

Lorsque l’on est âgé et que les mutuelles augmentent de plus en plus leurs tarifs, il faut s’attendre à des contraintes financières pour leur remboursement. Aussi, la CMU-C qui offre une protection sociale aux personnes n’ayant pas de couverture maladie complémentaire, propose un bouquet de services dans le cadre du « parcours de soins ». Cela permet aux patients d’accéder à différents professionnels tout en bénéficiant si besoin d’un traitement médical. Pour ce faire, les assurés ont juste à se rendre auprès des praticiens conventionnés par la Sécurité sociale et ayant acceptés l’aide mise en place par la CMU-C. Dans cette initiative, on retrouve notamment le suivi nutritionnel et diététique (prise alimentaire ou encore dépistage), la visite chez l’opticien etc… Par ailleurs, depuis 2016, les personnes âgés peuvent accorder une partie de leur participation financière au reste à charge auprès d’une structure agréée « tiers payant », qui prend ensuite directement en charge les frais sur présentation du justificatif. Parallèlement à ces mesures gouvernementales, certaines compagnies mutuelles proposent également des aides permettant un meilleur remboursement des frais liés aux soins non couverts par la sécurité sociale. Enfin comme solution alternative pour contrer l’augmentation du coût des mutuelle santé , certains actifs peuvent choisir entre opter pour un système individuel ou collectif . Un autre facteur qu’il ne faut pas négliger c’est quand bien même il y aura une augmentation importante en matière de mutuelle , chaque employeur devra participer activement afin que son salarié puisse profiter davantage concernant sa souscription .

Pour conclure sur cette question, les mutuelles santé pour personnes âgées augmentent leurs tarifs dès le 1er janvier 2022. La hausse est de 0,5 % en moyenne et peut atteindre jusqu’à 5 %. Les prix des mutuelles pour personnes âgées sont donc amenés à augmenter.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité