prix gaz

la hausse des prix du gaz

Le prix du gaz est un sujet qui revient souvent dans les discussions. C’est un sujet qui peut être source de débat et de conflit. Mais il faut savoir que le prix du gaz n’est pas fixe et qu’il varie en fonction des saisons, de la demande, des fournisseurs, etc… Nous allons voir comment faire pour trouver le meilleur prix du gaz.

prix gaz

Qu’est-ce que le prix du gaz ?

Le prix du gaz est déterminé par les régulateurs et les gouvernements nationaux.

Le prix du gaz est fixé par l’entreprise de distribution locale qui le distribue. Ce tarif est un facteur important à prendre en compte dans le calcul de la rentabilité d’un projet de chauffage au gaz, et plus particulièrement pour les nouveaux clients, qui ne connaissent pas encore les tarifs appliqués.

Il existe différents types de tarifs : – Les tarifs réglementés sont fixés selon des barèmes établis par chaque gouvernement national.

Ils sont proposés aux consommateurs français depuis 1998 dans le cadre d’une directive européenne sur les marchés de l’énergie (DME). Ces contrats fixes ne peuvent pas être rompus durant la période contractuelle, sauf si vous déménagez ou si votre situation financière change. – Les offres à prix indexé : ce type d’offre propose une remise sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementaire.

Le prix du kWh est ensuite revu chaque année selon un indice appelé « indice de base » qui varie en fonction des coûts supportés par Engie (GDF Suez) pour acheter son gaz naturel auprès des producteurs ; – Les offres à prix libre : il s’agit ici des offres commerciales proposant un taux préférentiel sur certains jours et heures (jours creux / jours pleins) ou bien une remise permanente sur le prix du kWh en fonction du volume consommée.

Pourquoi le prix du gaz a-t-il augmenté ?

Le prix du gaz a augmenté au 1er novembre 2014. En effet, le tarif du gaz est fixé par les pouvoirs publics et révisé chaque année.

Il y a deux facteurs principaux à l’origine de la hausse : – L’augmentation des coûts d’approvisionnement de GDF Suez, qui sont liés à l’augmentation des prix sur les marchés mondiaux. – L’augmentation des coûts d’approvisionnement en gaz naturel de GDF Suez, due au fait que le prix du baril de pétrole brut sur les marchés internationaux n’a cessé d’augmenter depuis 2010.

Lire aussi  Se connecter à la plateforme numérique ENT SOMME

Combien de temps le prix du gaz va-t-il rester élevé ?

L’augmentation du prix du gaz est un problème qui préoccupe de plus en plus les français.

Les prix du gaz ont augmenté de plus de 80% depuis 2005 et ceux-ci risquent de continuer à augmenter dans les années à venir.

Le gouvernement a déjà pris des mesures afin de limiter cette hausse, mais le prix du gaz ne devrait pas baisser avant 2018.

La raison pour laquelle le prix du gaz va rester élevé ? Le coût des matières premières représente une part importante dans le prix final puisqu’il s’agit d’un produit qui n’est pas stockable sur une longue période. De plus, les producteurs sont très peu nombreux et se trouvent plutôt au Moyen-Orient et en Russie.

Lorsque l’on sait que la consommation énergétique nationale tend à augmenter chaque année, il est normal que les prix suivent cette même courbe ascendante.

Quelles sont les conséquences de l’augmentation du prix du gaz ?

La hausse du prix du gaz engendre plusieurs conséquences. Dans un premier temps, cela peut avoir un impact sur le budget des ménages. Dans un second temps, il faut savoir que cette augmentation entraîne une hausse des tarifs pour les particuliers et les professionnels utilisant ce combustible dans le cadre de leur activité. Cette augmentation est directement liée à l’augmentation des coûts d’approvisionnement. À titre d’exemple, en France, la majorité des contrats de fourniture de gaz naturel sont indexés sur le cours du pétrole et non pas sur l’inflation. Si vous êtes concerné par cette hausse du prix du gaz, veillez à réaliser une étude précise afin d’opter ou non pour un nouveau contrat de fourniture. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à contacter nos conseillers clientèle au 0800/20 00 20 (appel gratuit depuis votre poste fixe).

Ils ont toutes les informations utiles pour répondre à vos questions !

Y aura-t-il une augmentation du prix de l’électricité ?

Le prix du gaz a augmenté de plus de 30 % ces dernières années.

Le prix du gaz devrait continuer à augmenter au cours des prochaines années, ce qui pousse les ménages français à se tourner vers l’électricité. En effet, le tarif réglementé du gaz connait une hausse constante depuis 2011 et les consommateurs ont pris l’habitude de choisir l’offre la moins chère pour leurs besoins en énergie. Cette situation est due à la politique de libéralisation des marchés européens du gaz et de l’électricité, imposée par Bruxelles. Depuis 2007, les fournisseurs historiques EDF et Engie sont obligés de proposer des offres concurrentielles aux autres fournisseurs alternatifs. Auparavant, ils avaient un monopole sur le secteur et pouvaient donc définir librement les tarifs qu’ils souhaitaient appliquer à leur clientèle.

Lire aussi  Qu'est-ce que l'ingénierie pédagogique

L’ouverture progressive des marchés a permis aux fournisseurs alternatifs tels que Direct Energie ou Total Spring d’accroître leur part de marché en France (environ 20% contre 12% pour Engie).

Les consommateurs ont donc vu apparaître une multitude d’offres sur le marché français du gaz et de l’électricité : parfois au même prix qu’EDF, parfois 10% moins cher que ce dernier… Et ce n’est pas terminé ! Ces nombreuses offres entraînent une confusion chez les consommateurs qui ne savent plus quel contrat choisir pour faire baisser la facture d’énergie.

Quand le prix du gaz va-t-il baisser ?

Tout au long de l’année 2014, les prix du gaz ont augmenté en moyenne de 3,2 %. Cette hausse a été la plus importante depuis 2005.

Il est à noter que le prix du gaz a augmenté de 15 % entre 2003 et 2013. Pour 2015, une nouvelle augmentation des tarifs réglementés est prévue par GDF Suez.

Les tarifs règlementés devraient augmenter d’environ 2% au 1er janvier prochain.

Le gouvernement souhaite appliquer une hausse maximale de 5%.

La politique tarifaire menée par GDF Suez sert à protéger les consommateurs contre les éventuelles fluctuations des cours des matières premières et favorise la concurrence sur le marché.

Lorsque vous achetez un bien immobilier neuf, vous pouvez bénéficier d’un certain nombre d’aides financières : TVA réduite à 7%, Prêt à taux zéro (PTZ), aides locales… Par ailleurs, si vous êtes locataire ou propriétaire occupant votre logement social, il existe également des aides pour financer votre projet d’installation dans le neuf : APL accession (Prêt Locatif Aidé), PLS (Prêt Locatif Social).

Vous pouvez également profiter du PTZ+ pour l’achat d’un logement ancien qui fera l’objet de travaux pour être transformée en logement neuf. Enfin, si vous faites construire votre maison individuelle, un crédit immobilier peut vous être accordé par un organisme collecteur agrégateur comme le Crédit Foncier ou la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) selon certains critères .

Conseils d'utilisation Bûches densifiées

Le prix du gaz est un élément important dans le choix de l’énergie à utiliser en fonction de vos besoins. Il est donc important de connaître les différents types de gaz qui existent.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité