Comment comprendre le concept de management ?

Rate this post

Le management est un sujet complexe qui peut être difficile à comprendre pour les débutants. Cet article a pour objectif de vous aider à mieux comprendre le concept de management et à apprendre comment appliquer ces principes à votre entreprise. Nous discuterons des différents aspects du management et comment ils peuvent être appliqués à votre situation. Nous examinerons également comment le management est lié à d’autres domaines de l’entreprise, tels que les finances, le marketing et le développement des affaires. Enfin, nous discuterons des meilleures pratiques pour le management et comment vous pouvez les utiliser pour améliorer la performance de votre entreprise.

La gestion des êtres humains prend une forme différente sous le nom de management. Ce concept s’est imposé comme une chose essentielle dans le monde actuel. Il est à noter que le management et la gestion sont deux notions distinctes, le premier se concentrant sur la pratique et les aspects subjectifs de la personne, alors que la seconde concerne les règles rigides et objectives qui régissent une entreprise ou une association. Le management est caractérisé par une excellente aptitude à s’adapter, à prendre des initiatives et à profiler les personnes à diriger.

Le management des organisations a été étudié par plusieurs auteurs, tels que Peter Drucker, Jean Pierre Goff et Henri Fayol. La présentation complète du concept de management est disponible.

Explication de la gestion

La gestion signifie mettre en application des ressources matérielles et humaines pour atteindre les buts proposés par une organisation, une entreprise, une association ou toute autre entité. Selon l’objectif recherché, l’approche stratégique et le type de gestion peuvent varier. Il existe deux types de gestion: la gestion stratégique et la gestion opérationnelle. La gestion stratégique consiste à gérer le marché par des outils de l’organisation et représente la vision extérieure de l’entreprise. La gestion opérationnelle, par contre, se réfère à la direction des ressources à l’intérieur de l’entreprise, y compris les ressources humaines, financières et matérielles.

Selon Henri Fayol, lorsque le management prend en compte l’ensemble de l’organisation, il est identique à la fonction de direction. Plus concrètement, la gestion implique:

  • Fixer des objectifs stratégiques et opérationnels;
  • Identifier les moyens pour atteindre ces objectifs;
  • Mettre en œuvre ces moyens pour une efficacité maximale;
  • Suivre la mise en œuvre et ses résultats;
  • Assurer la régulation (gouvernance).
Lire aussi  Comment remplir correctement le cerfa 6704 : Guide pratique et conseils

Par extension, le terme « gestion » fait référence à l’ensemble des membres d’une organisation qui occupent des postes de direction, de cadre, de gestionnaire et de dirigeant.

En France, d’autres auteurs ont traité du sujet en profondeur, dont Peter Drucker qui a publié son ouvrage « The Practice of Management » en 1957. La première revue de management française s’intitule « Direction et gestion des entreprises ».

Les variétés de management

Les chercheurs ont défini cinq grands types de management : le management directif, le management persuasif, le management participatif, le management bienveillant et le management délégatif.

Le management directif

Le management directif consiste à laisser la gestion à un manager. Le contrôle et les décisions sont assurés par ce dernier. La communication est descendante. Il donne peu d’explications et laisse peu de place à l’autonomie ou à la créativité des membres de son équipe.

Son avantage, c’est qu’il donne des directives claires. De même, il est entreprenant, car il structure les activités, donne des instructions et prend des décisions. Il assure toutes les responsabilités.

Le management directif prend tout sur son épaule : échec et réussite. Il fait preuve de passion pour sa mission et sa bonne volonté.

Le management persuasif

Le management persuasif fait preuve de charisme et de leadership. Ce type de manager reste dans la dynamique de toujours convaincre les membres de son équipe. Il veut collaborer avec tout le monde. Il est prêt à les écouter. Il reste ouvert, mais garde le dernier mot sur ses décisions.

L’objectif d’un management persuasif est de faire usage de son pouvoir de persuasion pour amener ses employés à effectuer des performances exceptionnelles. Sa politique repose sur la gestion du personnel, la communication et le relationnel.

Le management participatif

Le management participatif fait intervenir tous les collaborateurs de l’entreprise. Ici, l’information circule et les décisions sont prises ensemble. Ce type de manager essaye d’effacer les liens de subordination entre lui et son équipe. Il prend en compte les besoins et attentes des salariés.

Le management participatif est bienveillant. Il acquiert cette aptitude grâce à ses années d’études. Il est capable d’inciter les employés, les responsabiliser et booster leur performance.

Le management délégatif

Le management délégatif construit une équipe autonome et créative. Il préfère responsabiliser les employés. La prise de décision se fait en commun. Il encourage les membres à participer aux décisions de l’entreprise. Il s’agit d’un management horizontal puisqu’il considère plus le relationnel à l’organisationnel. Il est généralement utilisé pour gérer les personnes expérimentées.

Lire aussi  Reconversion professionnelle : x secteurs porteurs

Le management délégatif accorde sa confiance aux salariés et leur invite à la solidarité. Il mise aussi sur la reconnaissance de la compétence et le professionnalisme des membres de son équipe.

Le management bienveillant

Le management bienveillant travaille pour éviter le stress et l’absentéisme au travail aux salariés. Il accroit leur productivité, leur créativité et leur engagement dans la société. Il est adopté dans les entreprises qui misent sur la formation des managers.

Le manager bienveillant oriente le sens du travail et fixe des objectifs qui sont pour la plupart souples et transparents. Il reste attentif aux attentes des salariés, leur accorde sa confiance et les encourage même après des erreurs.

Astuces pour devenir un bon dirigeant

Certaines qualités et attitudes sont indispensables pour devenir un excellent dirigeant. Les voici :

Avoir foi

Un bon dirigeant doit apprendre à faire confiance aux membres de son personnel. Il doit leur laisser réaliser les tâches sans les contrôler. Il peut aussi déléguer des missions.

Encourager l’équipe

Un bon chef doit être prêt à guider son équipe vers l’objectif fixé. Il doit les aider à surmonter les difficultés et à les féliciter et même les punir. En aucun cas, les salariés ne doivent avoir l’impression d’être négligés.

Communiquer

Une bonne communication est essentielle au développement d’une entreprise. Des études ont démontré que les désaccords dans une équipe peuvent provoquer la faillite d’une société. C’est pourquoi le dirigeant doit savoir donner des instructions claires et précises.

Etre empathique

Un bon coach doit s’intéresser aux salariés. Il doit aussi prendre en compte tout ce qui concerne leur vie personnelle : naissance, décès, anniversaire, congés, vacances, etc. En montrant de l’empathie et de la compassion, il peut obtenir le meilleur de son personnel.

Conclusion

En bref, la gestion est une spécialité qui s’occupe de la conduite des sociétés ou associations afin d’atteindre des objectifs. Un bon dirigeant doit créer une mentalité de chef pour motiver son équipe. Ce qui leur donnera la capacité d’être fructueux.

 

CatégorieA LA UNE EMPLOI

Quel est le concept de management ?

Réponse : Le concept de management est l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées pour diriger, organiser et administrer une entreprise ou une organisation.

Quelle est l’importance du management ?

Réponse : Le management est essentiel pour assurer le bon fonctionnement d’une organisation. Il comprend des techniques et des méthodes qui aident à planifier, organiser, diriger et contrôler le personnel et les activités de l’organisation.

Quelle est la différence entre le management et la gestion ?

Réponse : La gestion est le processus de planification, d’organisation, de direction et de contrôle des activités d’une organisation. Le management est l’utilisation des techniques et des méthodes pour effectuer la gestion des activités d’une organisation.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité